Association Francophone de Campbell River

Maltais, Lise

Je poursuis la série de portraits de fournisseurs de services en français avec celui de Lise Maltais, Docteure en médecine naturopathique spécialisée en technique Bowen et utilisant couramment l’homéopathie et la nutrition. En me rendant au rendez-vous pour rencontrer Dre Maltais, j’ai été à la fois surprise de découvrir qu’il y a un Manoir historique à Comox sur Manor Drive et d’apprendre sur la technique Bowen : il s’agit d’une méthode non conventionnelle de manipulations fondée sur les pratiques de l’australien Thomas Ambrose Bowen.

Cette technique implique des mouvements de roulis doux, avec des stimulations très légères. Lise vit en Colombie-Britannique depuis plus de 19 ans et pratique la technique Bowen depuis 1994. Après avoir lu cet article, si vous êtes curieux d’en savoir davantage sur la médecine naturopathique ou sur la technique Bowen, faites-moi savoir (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Dre Lise Maltais a fait part de son intérêt à proposer un atelier en français.

1) Pourquoi as-tu choisi cette profession?
J’ai choisi cette profession après avoir lu plusieurs livres sur la santé. Jeune femme, j’habitais en Ontario avec une personne qui faisait très attention à sa santé, qui était adepte du yoga et végétarienne. Un jour que je revenais de l’épicerie avec de la viande, cette personne a eu une réaction intense qui m’a vraiment surprise, elle m’a dit : « You eat that! » La vue de la viande l’a vraiment dégoûtée et comme je ne comprenais pas sa réaction, j’ai commencé à lire beaucoup de livres sur la médecine douce et naturelle. La réaction de cette femme a vraiment éveillé quelque chose qui était en moi dont j’ignorais l’existence. Plus je lisais, plus je me disais que c’était la médecine du futur et j’ai décidé de commencer des études dans ce domaine.

2) As-tu fait des études ou suivi une formation? Y a-t-il un ordre des naturopathes/homéopathes en BC?
Il y a 4 ans d’études postsecondaires à temps plein. J’ai étudié à l’université de Toronto en Ontario pendant 3 ans pour les prérequis en sciences. Je n’avais qu’un diplôme en lettres! Puis 4 années d’études au « Canadian College of Naturopathic Medicine ». J’ai adoré chaque minute.
Il y a un collège de médecine naturopathique à New Westminster, le « Boucher Institute of Naturopathic Medicine » : https://binm.org/. Notre profession est gérée par le « College of Naturopathic Physicians of BC » et nous avons aussi une association professionnelle :« BC Naturopathic Association ».

3) En quoi consiste ton travail?
Je suis Docteure en médecine naturopathique spécialisée en homéopathie et j’utilise couramment la technique Bowen pour soulager la douleur. La technique Bowen est une technique neuromusculaire pratiquée majoritairement sur les tendons et favorise la réactivation du système nerveux. Cette pratique est excellente pour soulager les douleurs suite à un accident ou pour traiter des douleurs chroniques. Je m’en sers aussi pour traiter les divers problèmes de santé comme ceux reliés à la digestion, les douleurs au dos, les douleurs de sciatique, mâchoire, etc. Cette technique est très efficace et beaucoup de mes nouveaux patients viennent vers moi grâce au bouche-à-oreille. Pour plus de détails sur la technique Bowen : http://www.doveclinic.ca/

4) Quel a été ton cheminement professionnel?
Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai déménagé à Montréal, car je m’ennuyais beaucoup de ma famille et de parler français. J’ai pratiqué là pendant 6 ans. Je suis la cofondatrice de l’Association de médecine naturopathique du Québec, la première association qui englobe les médecins naturopathes au Québec et la première association québécoise à avoir été reconnue au Canada. La situation au Québec est vraiment différente de celle d’ici, notre objectif était de mettre en place une règlementation puisqu’il faut distinguer les naturopathes des médecins en naturopathie. Il faut 500 heures d’études pour être naturopathe tandis qu’il faut 5000 heures d’études pour être médecin en naturopathie. Il reste encore beaucoup de travail pour faire reconnaitre la profession de médecin naturopathe dans cette province, ce qui a créé quelques frustrations de mon point de vue.

C’est aussi en partie pour cette raison que j’ai déménagé en Colombie-Britannique où cette médecine est plus reconnue : nous recevons l’appellation de docteure et avons la possibilité de prescrire des médicaments. La beauté de la nature ainsi que la volonté de vouloir élever mes enfants ici m’ont également poussé à m’installer en Colombie-Britannique.

5) Qu’aimes-tu le plus dans ton travail?
Pour moi ce n’est pas du travail, j’adore ce que je fais et je suis pleine de gratitude de pouvoir occuper ce magnifique espace (le cabinet de la Dre Maltais se situe dans le Manoir historique de Manor Drive). Ce que j’aime le plus c’est lorsque mes patients quittent mon cabinet en ne ressentant plus aucune douleur.

6) Quelle est la réaction des gens quand vous leur dites que vous pouvez les servir en français?
Il n’y a pas de réaction particulière. Seulement quand je reçois des patients francophones, on parle en français, car c’est plus confortable pour eux.

7) Si tu étais un mot français, lequel serais-tu et pourquoi?
Le premier mot qui me vient à l’esprit c’est Facilitatrice, car je facilite processus de guérison. Je ne suis pas guérisseuse, car le patient se guérit lui même. J’aime me décrire comme une accompagnante.
Je ne refuse aucun patient, car j’aime les accompagner là où ils sont, ainsi qu’à leur niveau de capacité pour les aider. Par exemple, je vais chez une patiente qui a des douleurs chroniques et comme elle fume, je dois changer mon linge. Je ne refuse pas d’aider des patients sous prétexte qu’ils consomment du tabac comme d’autres confrères le font.

8) Être francophone ou francophile, est-ce un atout? Ça veut dire quoi?
Oui, absolument c’est un atout autant dans le milieu professionnel que privé, je parle français avec ma famille tous les jours. C’est très important pour moi que je garde mon français.

Propos recueillis pas Vanessa Groult

Renseignements sur Dre Lise Maltais :
• Lien vers ses travaux : http://www.doveclinic.ca/articles.htm
• Adresse de son cabinet : 156 Manor Drive, Suite 204, Comox, BC V9M 1C7
• Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
• Téléphone (250) 339-4880

Heures d'ouverture :

Mardi au jeudi, de 11 h à 16 h

Vendredi : de 10 h 30 à 16 h

L'AFCR est fermée le samedi, dimanche et lundi.

Association Francophone de Campbell River

891, 13e Avenue

Campbell River, C.-B.

V9W 4G9

Tel: 250.287.2951 / Fax: 250.287.2959

Courriel: info@afcr.bc.ca