Association Francophone de Campbell River

Brose, Dominique

brose dPORTRAIT Dominique Brose, Ergothérapeute

Il me fait plaisir de commencer la série de portraits de fournisseurs de services en français avec celui de Dominique Brose, ergothérapeute spécialisée dans les services à la clientèle pédiatrique (de la naissance à 18 ans). Avec plus de 20 ans d'expérience, Dominique vit et travaille dans la région depuis plus de 5 ans. Elle se déplace à domicile et se rend de Campbell River au nord et jusqu'à Parksville au sud.

C’est l’une des premières personnes que j’ai rencontrée lorsque j’ai emménagé dans la vallée, il y a plus d’un an et vous constaterez que sa bienveillance et sa personnalité s’accordent parfaitement avec son activité professionnelle.

Pourquoi as-tu choisi cette profession ?

Il s’agit d’un très heureux hasard, j’ai toujours voulu travailler en relation d’aide et lors de mon inscription à l’université j’ai lu avec attention le paragraphe descriptif de cette profession et je l’ai trouvé très intéressante. J’ai été acceptée et plus j’allais à mes cours, plus je réalisais que c’était vraiment là ou je devais être.

En quoi consiste ton travail ?

Je suis ergothérapeute spécialisée avec les enfants.

L'ergothérapeute qui travaille en pédiatrie a pour objectif principal de soutenir l'enfant dans ses activités quotidiennes. L'expertise de l'ergothérapeute est dans la compréhension des difficultés de l'enfant lorsque le fonctionnement est perturbé, elle se base sur ses connaissances en anatomie, physiologie, neurologie ainsi que le développement moteur, cognitif et émotif de l’enfant. Suite à l’évaluation, l’ergothérapeute visera à développer, réadapter ou compenser les incapacités de l'enfant. De plus, la considération de l'environnement physique et humain est toujours essentielle à ce processus.

As-tu fait des études ou suivi une formation? Y a t il un ordre des ergothérapeutes en BC?

Je suis bachelière d’ergothérapie diplômée de l’université de Montréal en 1995. Par la suite, j’ai suivi et continue de suivre des formations continues. Pour porter le titre d’ergothérapeutes en Colombie-Britannique, il faut être membre du College of Occupational Therapists of BC.

Quel a été ton cheminement professionnel ?

J’ai commencé à travailler avec les enfants de la naissance à 3 ans dans un centre d’intervention précoce en Ohio où je soutenais les familles pour stimuler le développement de leurs enfants, notamment au niveau de la motricité fine, l’alimentation et les troubles sensoriels, j’ai fait ce travail pendant 7 ans. Parallèlement, j’ai aussi travaillé comme ergothérapeute ressource en psychiatrie pendant 2 ans, à raison d’une journée par mois.

À mon retour au Québec, j’ai continué de travailler en pédiatrie avec les enfants âgés de 0 à 18 ans.

J’ai d’abord travaillé avec des enfants à déficience intellectuelle et par la suite dans un centre de réadaptation physique pendant 7 ans.

Je suis en Colombie-Britannique depuis plus de 5 ans, au cours des 3 premières années j’ai travaillé dans la région de Parksville dans un centre d’intervention précoce financé publiquement. En parallèle, j’ai commencé à exercer de manière privée, d’abord pour l’école au Cœur-de-l’île en français puis au fur et a mesure à mon compte depuis 3 ans. Quand je travaille à l’école je fais des évaluations sur place et offre des recommandations au personnel enseignant. Je travaille aussi auprès d’enfants d’âge scolaire qui font l’école à la maison. À date, j’ai servi une dizaine de clients en français sur ces 2 dernières années.

Qu’aime-tu le plus dans ton travail ?

J’aime sentir que je soutiens les enfants dans leur quotidien et au cours de leur apprentissage. J’aime beaucoup jouer avec les enfants, les accompagner dans leur période d’adaptation et voir leur sourire.

Quel est ton plus grand défi ?

Le défis que j’aime le plus relever c’est d’apporter des suggestions qui sont en adéquation avec la réalité quotidienne des familiales, c’est à dire ne pas rajouter du stress aux familles. Trouver des solutions qui sont adaptées à la fois aux besoins de l’enfant et aux ressources matérielle et temporelle des parents ou intervenants. De plus, la notion de plaisir est fondamentale pour moi. Je sais que si les activités que je propose pour remédier une faiblesse, par exemple, l’enfant sera plus porter à les pratiquer régulièrement et il atteindra plus rapidement l’objectif fixé.

As-tu une anecdote ou une blague à partager avec nous ?

Une fois, j’aidais un petit garçon qui avait un problème moteur au bras, nous travaillions ensemble sur l’aspect physique. Quand il est rentré à l’école, sa maman m’a confié que c’était difficile pour lui d’expliquer aux amis ce qu’il ressentait ou qu’il n’était pas capable de faire les mêmes activités que les autres. Je lui ai alors proposé de faire un jeu de rôle. À la fin de l’exercice, il était de mauvaise humeur, je lui ai demandé pourquoi et il m’a dit que mon jeu n’était même pas drôle!

Si tu étais un mot français, lequel serais-tu et pourquoi?

Créativité! Je fais beaucoup appel à ma créativité et j’aime ça.

Être francophone, est ce un atout?

Oui être francophone est un atout dans ma profession, je possède un bagage multiculturel et ça me permet d’être plus sensible et ouverte à la différence. C’est un énorme atout pour les familles francophones avec lesquelles je travaille, certaines sont plus à l’aise d’interagir dans leur langue maternelle, ce qui créée un meilleur climat de confiance. C’est très apprécié dans les écoles également car la plupart des enseignants sont unilingues.

 

Renseignement internet sur Dominique Brose

Occupational Therapist / Ergothérapeute

Tel: 250 650-2135

Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Heures d'ouverture :

Mardi au jeudi, de 11 h à 16 h

Vendredi : de 10 h 30 à 16 h

L'AFCR est fermée le samedi, dimanche et lundi.

Association Francophone de Campbell River

891, 13e Avenue

Campbell River, C.-B.

V9W 4G9

Tel: 250.287.2951 / Fax: 250.287.2959

Courriel: info@afcr.bc.ca